Accueil Math I Bornes supérieure et inférieure

Bornes supérieure et inférieure

995

Exercices corrigés sur les bornes supérieure et inférieure sont proposés. L’ensemble des nombres réels satisfait la propriété de la borne supérieure et inférieure. C’est à dire que toute partie non vide majorée (respectivement minorée) de R admet une borne supérieure (respectivement inférieure). Tous les exercices suivant sont basés sur cette propriété. P

Exercices corrigés sur les bornes supérieure et inférieure 

Exercice:

  1. Soit $A$ une partie non vide et bornée dans l’ensemble de nombres réels $\mathbb{R}$. On pose\begin{align*}B:=\{|x-y|:x,y\in A\}.\end{align*}Montrer que $\sup(B)$ existe et que\begin{align*}\sup(B)=\sup(A)-\inf(A).\end{align*}
  2. Etudier l’exitence de la borne supérieure et inférieure des ensembles suivantes\begin{align*}E=]1,2[,\quad F=]0,+\infty[,\quad G=\left\{\frac{1}{n}:n\in\mathbb{N}^\ast\right\}.\end{align*}

Solution:

  1. Comme $A$ est non vide, alors il existe au moins $a\in A$. Donc $0=|a-a|\in B$, ce qui implique que $B$ est non vide. Montrons que $B$ est majoré. Soit $z\in B$. Donc il existe $x,y\in A$ tels que $z=|x-y|$. D’autre part, il faut remarquer que $\inf(A)\le x\le \sup(A)$ et $-\sup(A)\le -y\le -\inf(A)$. Ce qui donne\begin{align*}\inf(A)-\sup(A)\le x-y\le \sup(A)-\inf(A).\end{align*}Ceci signifie que $z=|x-y|\le \sup(A)-\inf(A)$. Par suite, l’ensemble $B$ est majoré par $\sup(A)-\inf(A)$. Ainsi $\sup(B)$ existe dans $\mathbb{R}$ (on rappelle que toute partie dans $\mathbb{R}$ non vide et majorée admet une borne supérieure). D’aprés la caractérisation de la borne sup en terme de suite, il suffit de montrer que il existe une suite $(z_n)_n\subset B$ telle que $z_n$ tends vers $\sup(A)-\inf(A)$ quand $n\to+\infty$. En effet, il existe $(x_n)_n\subset A$ et $(y_n)_n\subset A$ telles que $x_n\to \sup(A)$ et $y_n\to \inf(A)$ quand $n\to+\infty$. Donc $x_n-y_n\to \sup(A)-\inf(A)$ quand $n\to+\infty$. Comme la fonction $t\mapsto |t|$ est continue, alors $|x_n-y_n|\to |\sup(A)-\inf(A)|=\sup(A)-\inf(A)$. En fin si on pose $z_n:=|x_n-y_n|,$ alors $(z_n)_n\subset B$ et $z_n\to \sup(A)-\inf(A)$ quand $n\to+\infty$. D’ou le résultat.
  2. On a $E$ est borné car cet ensemble est majoré par 2 et minoré par 1. Comme $E$ est non vide alors les borne supérieure et inférieure de $E$ existent. Pour tout $nge 2$ on considère les suites\begin{align*}x_n=1+\frac{1}{n}\quad\text{et}\quad y_n=2-\frac{1}{n}.\end{align*}On a $(x_n)_n, (y_n)_n\subset E$ et $x_nto 1$ and $y_nto 2$. Donc $1=\inf(E)$ et $2=\sup(E)$. L’ensemble $F$ est non vide car par exemple $1\in F$. De plus $F$ est minoré par $0$ donc $\inf(E)$ existe. Comme $(\frac{1}{n})_n\subset F$ et $\frac{1}{n}\to 0$ quand $n\to 0$ alors $0=\inf(F)$. Par contre $\sup(F)$ n’existe pas dans $\mathbb{R}$ car $F$ n’est pas majoré. Il est claire de $G\subset ]0,1]$. Donc $\inf(G)$ et $\sup(G)$ existent. De plus $\frac{1}{n}\to 0$, donc $0=\inf(G)$. D’autre par $1$ est un majorant de $G$ et $1\in G$. Donc $1=\sup(G)$ (il faut bien retenir la propriété suivante: un majorant qui appartient a l’ensembe est un sup.)

Exercice: Soit $A$ une partie non vide et bornée dans $\mathbb{R}^+$. On pose\begin{align*}\sqrt{A}:=\left\{\sqrt{x}:x\in A\right\}.\end{align*}Montrer que $$\sup(\sqrt{A})=\sqrt{\sup(A)}.$$

Solution: On a $A\neq \emptyset$ et $A$ majorée dans $\mathbb{R}$ alors $\sup(A)$ existe. Comme les élémemts de $A$ sont positives alors $\sup(A)\ge 0$.

Montrons que $\sup(\sqrt{A})$ est non vide. En effet, le fait que $A\neq \emptyset$ implique que $A$ contient au moins un element $x_0\in A$ avec $x_0\ge 0$. Donc $\sqrt{x_0}\in \sup(\sqrt{A})$. Ainsi $\sup(\sqrt{A})\neq \emptyset$.

Montrons que $\sqrt{A}$ est majorée. En effet, soit $y\in \sqrt{A}$. Il existe donc $x\in A$ ($x\ge 0$) tel que $y=\sqrt{x}$. Comme $x\in A,$ alors $x\le \sup(A)$. Comme la fonction racine carrée est croissante alors $y=\sqrt{x}\le \sqrt{\sup(A)}$. Donc $\sqrt{A}$ est majorée par $\sqrt{\sup(A)}$.

$\sqrt{A}$ non vide majorée, donc $d=\sup(\sqrt{A})$ existe. Comme $d$ est le plus petit des majorants de $\sqrt{A}$ et que $\sqrt{\sup(A)}$ est un majortant de cette ensemble, alors $d\le \sqrt{\sup(A)}$. D’autre part, pour tout $x\in A$ on a $\sqrt{x}\le d,$ donc $x \le d^2$. Ce qui implique $d^2$ est un majorant de $A$. Comme $\sup(A)$ est le plus petit des majorants de $A$ alors $\sup(A)\le d^2$. En passe à la racine carrée, on trouve $\sqrt{\sup(A)}\le d$. Ainsi $\sqrt{\sup(A)}=d$.

Article précédentExercices sur les anneaux et corps
Article suivantFonctions uniformément continues